Montage cousu Blacke

Monsieur Blacke a été l'inventeur de ce montage en 1858.
Ce montage peut-être appelé également cousu « Part en part ».

C'est un montage qui rassemble la semelle et la tige par une couture, c'était le premier montage effectué par une machine dans l'industrie de la chaussure.

  • La tige est montée sur une première, puis fixée avec des semences ou de la colle.
  • La semelle de marche est fixée.
  • La forme est ensuite retirée.
  • La couture de « part en part » traverse la semelle, la tige et la première.
  • La couture machine est noyée côté semelle dans une gravure ou une rainure qui la protège.
  • Une deuxième semelle peut être ajoutée. Elle est collée ou cousue (couture petits points).

Souvent on cache la couture sur la première par une semelle de propreté.

Reconnaissance

La couture « part en part est visible sur la première si elle n'est pas cachée par une semelle de propreté. Pour le savoir, il suffit de décoller très légèrement cette semelle.
Petite précision, le mocassin a souvent la semelle de marche fixée au moyen d'une « couture Blacke ». Il s'agit ici uniquement de la fixation de la semelle et ceci ne détermine pas le montage proprement dit.

Avantage

C'est une bonne possibilité de fixer des semelles lorsqu'un collage n'est pas possible par exemple, lors de l’utilisation d'un cuir gras.

Inconvénient

Très souvent, on sent une légère aspérité à l'intérieur de la première.
Plébiscité par les plus belles marques de chaussures, il témoigne d’une grande qualité.