Je souhaite revenir sur la Saint Crépin lequel est le Saint Patron des cordonniers, des bottiers, bourreliers, gantiers, corroyeurs, cireurs, tanneurs et autres marchands de chaussures.

La Saint-Crépin est toujours célébrée le 25 Octobre, funèbre anniversaire de la Bataille d'Azincourt. Je la fêterai cette année avec les collègues de Meugève, ce qui ne m’empêche pas de partager avec mes clients et avec toutes et tous qui font honneur à nos belles professions. La coutume voulait qu’à la Saint Crépin les bottiers et les cordonniers confectionnaient un modèle d’exception. En ce jour, je souhaiterai que toutes et tous les professionnels fêtent dignement avec leurs clients le patron de notre beau métier.

Pour la petite histoire, Crépin et Crépinien étaient deux cordonniers chrétiens Romains venus exercer à Soissons. Tous deux fabriquaient gratuitement des chaussures pour les pauvres.
Maximilien l'empereur de l'époque les fit arrêter et ordonna aux deux hommes de renoncer à leur foi chrétienne. Devant leurs refus, il les fit torturer, puis exécuter.
La légende dit que deux anges les sortirent de l'huile bouillante dans laquelle ils avaient été plongés, ce qui n'empêcha pas leur décapitation.

Aujourd’hui, il n’est plus question de religion, mais bien de la fête d’une profession dont les membres savent donner, savent partager, savent accueillir et conseiller. Tous ceux qui portent chaussures devraient connaître le cordonnier qui se trouve à côté de chez lui. Bonne fête.

La Saint-Crépin, fête d'une profession